Ce samedi après-midi, les rugbymen de l’A.S Autunoise recevaient leurs homologues pour un match en retard de la 7ème journée de championnat de Promotion d’Honneur. L’occasion pour les hommes de Julien Lefevbre, Benoît Billard et Bruno Beudet de confirmer leur bonne sortie de dimanche dernier face à Digoin.

http://www.bourgogne-infos.com/medias/67350/rugby-l-a-s-autunoise-bat-facilement-louhans-mais-421195.jpg
Face à lanterne du championnat, l’objectif était de prendre 5 points, soit la victoire assortie du bonus offensif. Et sur point précis, le contrat est rempli.

Après une victoire probante sur la pelouse de Gevrey la semaine dernière, les « rouge et bleu » de l’A.S. Autunoise étaient une nouvelle fois en déplacement. Cette fois-ci à Migennes. Et en terres icaunaises, les hommes du président Chevrot ont confirmé les bonnes dispositions que l’on avait pou voir la semaine précédente en région dijonnaise. En effet, les joueurs de l’A.S. Autunoise ont été s’imposer sur le score de 15 à 27, ratant le bonus offensif dans les toutes dernières minutes de la rencontre. Les Autunois ont marqué 4 essais par Quentin Chevrot, Jean-Marie Nectoux, Benoît Pierre  et Baptiste Gandrey. Ce dernier en transformera en trandsformera 2 et passera une pénalité supplémentaire.

Lors de cette rencontre, le jeu des « bleu et rouge » a été perturbé par le vent.

Les "bleu et rouge" n'ont pas manqué leur hommage au "Dag"

A défaut de s’être régalés devant le crunch Angleterre-France, les personnes présentes dans les tribunes du Stade Saint-Roch ont au moins pu se féliciter avec la victoire de l’A.S. Autunoise. Une victoire qui aurait à n’en pas douté fait plaisir à Jean-Claude Dagbert, décédé cette semaine et dont la mémoire a été saluée, en début de rencontre par une salve d’applaudissement.
Dans des conditions météorologiques dantesques, les rugbymen autunois recevaient ce dimanche leurs homologues de Châtenoy-le-Royal. Des banlieusards chalonnais qui n’ont jamais pu voir la couleur de l’en-but autunois, ni même passé ne serait-ce qu’une pénalité entre les perches. À la différence qui ont livré une prestation au plus-que-parfait.